Andrea Suriano

Andrea a commencé l’improvisation théâtrale parce qu’il avait besoin d’un nouveau défi et de se remettre en jeu. Très
vite, il est devenu passionné par cette discipline qui lui permet d’être quelqu’un d’autre et qui lui permet de créer des nouvelles histoires.

Il ne fait pas confiance aux personnes de bonne humeur avant 9h du matin et n’aime pas perdre, et ce même contre des enfants.

Son mot favori est désormais – encore plus en italien « ormai » – car il aime la fatalité de ce mot qui évoque quelque chose qui se termine tout en sous-entendant – avec le « mais » à la fin – un espoir, peut-être celui d’un nouveau départ.

Détails
Socials
Contactez nous!