Antonia Veillon

Antonia découvre l’impro vers 10 ans à l’occasion d’une sortie scolaire sous un chapiteau à Vidy. Elle est tout de suite envoûtée par cette pratique qui donne place au corps et aux émotions. Elle s’inscrit donc à un cours facultatif au collège mais – trop timide – elle le quitte à l’annonce d’une représentation imminente. Quinze ans plus tard, en 2015, elle ose enfin vivre cette romance théâtrale et intègre les cours d’Impro-Suisse. Après deux ans passés au sein de l’équipe des Jeudaï, avec qui elle joue divers matchs et spectacles, elle rejoint l’équipe des Gnocchi en 2017 et le Love Boat en 2018.

Au sein des Gnocchi, elle participe au spectacle Triple A, à l’AVLI, qui constitue les prémices du concept Un crime, ça ne s’improvise pas (concept imaginé et mis en scène par Benjamin Boury-Jamot). En 2018, ses co-équipiers, Andrea Suriano, Benjamin Boury-Jamot et Giuseppe Santacroce, créent la compagnie Triumvi’art et lui offriront de belles occasions de s’exprimer, notamment au cours des soirées Ceci n’est pas une comédie musicale ou Un crime, ça ne s’improvise pas.

En dehors de l’improvisation, Antonia est diplômée d’un Bachelor en communication multilingue et d’un Master en sciences du langage et de la communication ; elle est passionnée par la communication interculturelle (et elle aime communiquer !). C’est notre Chief Happiness Officer au sein de l’association.

Profile details
Socials
Nous sommes là
Contactez nous!